Piscine en quatre temps à Suva

À notre retour sur l’île principale Viti Levu, nous avons passé deux nuits à Suva, la capitale, histoire de passer un peu plus de temps dans cette ville où nous étions passés en coup de vent la semaine précédente.

Nous sommes retournés au joli et tranquille South Seas Private Hotel, une auberge de jeunesse très bien entretenue, munie d’une cuisine commune bien équipée. C’est en effet très « private » car nous n’avons vu que huit autres clients et pourtant l’auberge est très grande; c’est définitivement la basse saison touristique!

La première journée, le 3 décembre, nous avons pris un taxi pour aller au Colo-i-Suva Forest Park, là où on trouvent quelques piscines naturelles arrosées par des chutes d’eau – plutôt fraîche pour la région – au cœur d’une forêt dense supposément remplie d’oiseaux (mais nous n’en avons vus que quelques-uns…). L’eau y était assez claire et, cela nous surprend encore, exempte de bibittes du genre sangsues. Donc, baignade facile à volonté pour toute la famille pendant un bon moment. Et pour Francis et papa, plusieurs sauts du haut de la chute (2 mètres). Mimi aurait tant voulu sauter elle aussi, mais nous trouvions qu’elle était trop jeune… Encore une fois, nous étions à peu près seuls au monde à cet endroit paradisiaque; ce sont pourtant les vacances scolaires estivales et nous n’étions à 10 minutes en voiture de Suva. Tant mieux pour nous!

20121213-190131.jpg

Pour le retour, nous avons pris le bus (2$ au lieu du 14$ de taxi).

20121213-185716.jpg

En fin de journée, avons visité le marché de Suva, où des dizaines de producteurs vendent leurs ananas, melons, bananes, épices, etc. Nous achetons quelques trucs pour nos collations et le petit déjeuner. Ce soir là, nous avons mangé dans une sorte de halte-bouffe (« food mart ») bien cotée dans les guides. Mets asiatiques, indiens, fidjiens, croissants garnis, il y a de tout pour toute la famille.

20121213-185740.jpg

En fait, Fidji est un véritable melting pot culturel – fidjiens de « souche », indo-fidjiens, asiatiques, quelques blancs – et nous sommes heureux d’y avoir passé le début de notre grand voyage, histoire de trouver un rythme, s’adapter à notre mode de voyage indépendant (se débrouiller avec les moyens de transports locaux), découvrir de nouveaux goûts, de nouvelles odeurs, etc. On en reparlera sans doute plus tard.

Comme deuxième activité de baignade de notre séjour à Suva, nous sommes allés faire un tour à la piscine olympique de Suva en avant-midi le 4 décembre. Ouverte à tous pour quelques dollars, au cœur du centre-ville de Suva, cette énorme piscine en plein-air est non chauffée mais somme toute presque trop chaude pour vraiment se rafraîchir – c’est qu’il fait toujours 100% d’humidité ici alors on a toujours l’impression qu’il fait 38 degrés. Mais on ne se plaint pas, ça fait beaucoup de bien quand même!

20121213-185731.jpg

Nous avons acheté notre dîner dans les stands de nourriture indienne sur une rue bordant le marché. Samosas, roti (crêpes farcies aux patates avec ou sans viande), poisson pané : c’était bon!

20121213-185750.jpg

En après-midi, nous sommes allés au cinéma en famille voir Life of Pi, basé sur le roman de Yann Martel, histoire qui raconte l’aventure incroyable de Piscine Molitor Patel (il faut lire le livre ou voir le film pour comprendre comment un jeune en indien aboutit avec ce nom impossible). Air climatisé, pop-corn, film spectaculaire et mémorable : cette sortie en valut vraiment la peine.

20121213-185758.jpg

Ce soir-là, nous avons soupé dans un resto indien recommandé dans notre guide (même si un chauffeur de taxi nous avait plutôt conseillé autre chose maisnous y sommes allés et ça avait l’air moche) et nous y avons mangé un excellent poulet au beurre avec de sublimes pains naan sans levure. Miam!

20121213-185806.jpg

Dernière et quatrième activité en lien avec le mot « piscine », nous sommes retournés à la piscine olympique le 5 au matin avant de prendre une bouchée et de monter à bord d’un bus qui nous ramena vers l’ouest en direction de Korotogo.

Plus que quatre nuits à Fidji. Déjà…