Île du Sud, la suite

Notre séjour en NZ n’est pas encore terminé, mais nous savons qu’au total, nous aurons passé 15 nuits sur l’île du Sud et 20 sur l’île du Nord dont 8 chez mon cousin Guy à Rotorua. Au moment où nous écrivons ce texte, nous sommes toujours à Rotorua, il fait beau et nous sommes totalement en mode vacances (et au moment où nous le publions, nous sommes à Waitomo, de retour en camping).

Après avoir vu les superbes Pancake Rocks à Punakaiki, nous avons parcouru une section de la côte ouest de l’île du Sud, les alpes néo-zélandaises à notre gauche, l’océan Pacifique (plus précisément la mer de Tasmanie) à notre droite.


Punakaiki

IMAGE_7ECA74FD-40F5-4AE8-8B22-183E169E2778.JPG

Nous avons dormi pas trop loin des glaciers Franz Joseph et Fox et avons, pour chacun d’eux, sur deux jours différents, fait la marche d’approche qui nous permet de leur voir la face de plus près. Il existe des randonnées guidées payantes qui emmènent les visiteurs sur les glaciers, mais nous sommes très heureux de ce que nous avons vu. Malgré les nuages bas qui nous empêchaient de voir les glaciers dans toute leur étendue et les montagnes environnantes dans toute leur splendeur, malgré la pluie fine, nous avons beaucoup aimé ces deux sorties. C’est vraiment fascinant de voir des glaciers aboutir dans de véritables vallées de forêts humides. Deux mondes (l’un de glace, l’autre de verdure) qui se rencontrent de façon surprenante. Les vents chargés d’humidité venant de l’océan se déchargent de leur eau sur le versant ouest des montagnes. Le versant est conséquemment beaucoup plus sec. Nous avons également pu observer un perroquet Kea, au loin, fouillant dans les rochers près du glacier Fox.

IMAGE_3612C67D-17B9-436B-A718-ACE11ABCB0AD.JPG
IMAGE_EC94FB4C-F220-4AE9-AA8B-1EA49B9FD937.JPG
Fox Glacier
Les journées suivantes, nous avons traversé les montagnes et filé vers Wanaka, une destination de ski alpin en hiver. Dès que nous avons franchi le plus haut col, le temps s’est éclairci, la pluie a cessé et le paysage s’est transformé – transition rapide entre la forêt humide et la prairie alpine sèche. (Il y a eu beaucoup de déboisement en NZ et la plupart des forêts d’origine sont aujourd’hui des pâturages). À Wanaka, nous avons fait une petite randonnée et sommes allés visiter Puzzling World, qui comprend un immense labyrinthe, une salle remplie de jeux de logique et de patience, des œuvres d’art trompe-l’œil, plusieurs hologrammes (dont certains absolument éblouissants) et des salles au plafond ou au plancher incliné… De la grosse gymnastique pour nos cerveaux et beaucoup de plaisir!

IMAGE_649C56AD-5B11-409B-8148-CECA6E6FFA1F.JPG

La "salle penchée" au musée des puzzles et des illusions de Wanaka

Nous avons ensuite filé plus au sud vers l’hyperactive ville de Queestown. C’est souvent là que les touristes s’initient au saut en bungee. Mais nous avons préféré tenter les descentes en luge sur roues. C’est cher mais c’est vraiment amusant. Il y a quatre endroits au monde où l’on peut fait cette activité : Queenstown, Rotorua, Singapour et… Mont-Tremblant! Avis aux intéressés! C’est aussi à Queenstown que nous avons mangé notre premier repas de Fish & Chips qui, par ailleurs, était excellent!

IMAGE_7BC7E261-7385-4F69-8DA9-008C20154F67.JPG

IMAGE_9DDF4980-B665-40FB-AE92-8279E567A177.JPG

IMAGE_4811FBC4-5523-43DA-B532-79ACC5099334.JPG

Dans notre premier plan de trajet, nous avions prévu aller encore un peu plus au sud voir la ville universitaire de Dunedin et les environs. Mais les routes sont lentes en NZ car elles sont souvent sinueuses et elles nous font passer dans les villes et villages (ce qui est très bien pour découvrir le pays). Mais nous sommes retombés sur terre et avons choisi de faire moins de route et de remonter vers le nord afin de souffler un peu. Donc, nous avons dormi une nuit à Geraldine, pas trop loin de Christchurch, puis deux nuits à Kaikoura (où nous avons fait une très jolie randonnée qui nous a permis de voir plusieurs otaries de très près).

Otarie

Sur la plage à Kaikoura

Kaikoura

Kaikoura

Et de là, nous avons monté encore plus vers le nord à Motueka, aux portes du très populaire Abel Tasman Park. Nous avons passé trois nuits dans un très beau camping à Motueka où les enfants ont profité de longues heures de la piscine et des fun bikes (les fameux véhicules à pédales). Nous n’avons presque rien visité. Seulement une petite randonnée près de la mer. Ces trois jours-là nous ont fait beaucoup de bien. Des vacances dans nos vacances!

IMAGE_D8785B81-3E50-4A1A-AC55-FEDFEBBF4D2E.JPG

IMAGE_A2FF5992-27CF-4D98-920A-3B44F64805E8.JPG

Puis le 23 décembre est arrivé et nous avons passé une dernière nuit sur l’île du Sud, à Picton, le lieu d’embarquement pour le traversier entre les deux îles. La traversée de plus de trois heures a été faite à bord du Aretere un gros bateau qui a récemment subi des travaux d’allongement (!) de plus de 50 millions de dollars. (Vidéo de la transformation)

Les vents étaient vraiment très très forts – le détroit de Cook est bien connu pour ses conditions de navigation extrêmement difficiles – et pendant une grande partie de la traversée, le bateau était tout simplement penché de quelques degrés. Drôle de sensation qui a aussitôt disparu dès lors que nous sommes entrés dans la baie de Wellington. Tout est soudain devenu plus calme. Bienvenue sur l’île du Nord! Lors de la traversée, il était possible d’observer des albatros et des petrels. Énormes oiseaux pélagiques, ils se jouent des forts vents et en font leurs alliés pour arpenter les vagues et les creux, à la recherche de poissons à se mettre sous le bec. Fascinant spectacle!

IMAGE_87937212-466F-4A24-B758-F29C72BE7400.JPG